fabi-blog Version 2.0

la suite de mon ancien blog, nouvelle version, un peu de neuf ça fait du bien

26 avril 2008

Retour au bercail

Après quelques temps, quelques longs temps même... passés sans venir ici, j'avais besoin d'écrire, de nouveau, sur quelquechose de nouveau. Alors me voici reparti au bercail, chez overblog, ou je retrouve mon tout premier blog, remis au gout du jour. C'est ici pour ceux que ça intéresse

Posté par fabisounours à 09:23 - Commentaires [9] - Permalien [#]

29 octobre 2007

142 - Transferts

Voici une vidéo que je viens à l'instant de terminer. Un petit clip sur le trajet, le chemin, à ma façon.

(Le fichier rendant la page trop lourde, voici le lien)

 

Posté par fabisounours à 01:17 - En image - Commentaires [13] - Permalien [#]

22 octobre 2007

140 - Save the world

DSC00172La minute écolo du jour... Pour parler de Un jour sur Terre, le film documentaire en ce moment au cinéma.

Si vous aimez les belles images, alors n'hésitez pas, sincèrement vous ne serez pas déçu... Les images en accéléré de fleurs qui éclosent, des panoramiques splendides, sur écran géant, ça en jette.

Petite piqûre de rappel également sur la prise de conscience qu'on est quand même en train de foutre en l'air la Terre. Ouais, c'est vrai on le sait déjà, et l'effet de serre, tout le monde connaît, la banquise qui fond, on le sait aussi, et pourtant, ben on fait pas grand chose.

Et alors la révélation de ce film, pour moi, c'est la paradisier. Cet oiseau, qui fait partie de la famille des corvidés, appelé également oiseau de Paradis est caractérisé par un pelage absolument hors du commun chez le mâle adulte (alors que les femelles sont assez moches... enfin je dis ça, je dis rien...)

Et bien on m'aurait dit qu'une parade nuptiale d'oiseau me ferait exploser de rire en plein ciné, je n'y aurait pas cru, et pourtant... Le piaf qui retrousse ses poils pour faire apparaître un smiley noir et blanc sur pattes qui danse... Il y a une quarantaine d'espèces différentes de paradisiers, et sincèrement, ils ont tous l'air perchés ces oiseaux. Doit faire trop chaud sous l'équateur. Quand ils dansent pour séduire leurs femelles on dirait des camés, et ils font des bruits étranges qui se rapprochent assez de ce qui se fait en techno... La nature est quand même étrange parfois.

Posté par fabisounours à 18:00 - Critique moi! - Commentaires [11] - Permalien [#]

21 octobre 2007

139 - Si juva bien...

DSC02331Chapeau : En ce moment de changement de saisons, ce n'est pas rare de se sentir plus fatigué, plus à la masse que d'habitude.

Intro : Si comme moi vous avez passé l'âge d'or de l'adolescence, si un jour vous avez découvert que vous ne pouviez plus mélanger tous les alcools dans une seule soirée sans avoir mal au crâne le lendemain, alors vous êtes passé de l'autre côté de la barre. Pas d'affolement...

Constat : Le conseil du jour, c'est de faire une cure de vitamines. 80% des français ne couvrent pas leurs apports journaliers en vitamines, oligo-éléments, et tous ces trucs bizarres.

Info : Juste avant l'automne ou le printemps, sont les périodes les plus éprouvantes corporellement parlant.

La solution : C'est donc maintenant que vous devez aider votre corps. Faites donc une cure d'un mois de vitamines, ou deux de 15 jours séparées par 15 autres jours sans.

Précisions pratiques : Préférez les cures de vitamines complètes, qui vous apporteront en même temps des vitamines, des oligo-éléments, du magnésium, du fer, du cuivre, du zinc. Je vous assure, les résultats sont rapides et surprenants.

Conclusion, trait d'humour : Et si vous n'êtes pas fatigués, et bien tant mieux pour vous !

Posté par fabisounours à 15:01 - Fabisounours' way of life - Commentaires [5] - Permalien [#]

20 octobre 2007

138 - Quinze-euros-zéro-neuf

DSC00164
... soit 99 francs... le film de Jan Kounen avec Jean Dujardin que j'ai vu hier soir.

Octave est le maître du monde : il exerce la profession de rédacteur publicitaire. Il décide aujourd'hui ce que vous allez vouloir demain. Pour lui, "l'homme est un produit comme les autres". Octave travaille pour la plus grosse agence de pub du monde : Ross & Witchcraft, surnommée "La Ross". Il est couvert d'argent, de filles et de cocaïne. Pourtant, il doute. Deux événements vont bouleverser le cours de la vie d'Octave. Son histoire d'amour avec Sophie, la plus belle employée de l'agence, et une réunion chez Madone pour vendre un film de pub à ce géant du produit laitier. Le doué Octave déjante alors et décide de se rebeller contre le système qui l'a créé, en sabotant sa plus grande campagne. De Paris, où négocient les patrons d'agences, à Miami, où l'on tourne un spot sous antidépresseurs, de Saint-Germain-des-Prés à une île perdue d'Amérique Centrale, Octave parviendra-t-il à échapper à sa prison dorée ? (site officiel)

Je n'ai pas lu le livre de Beigbeder, mais j'ai été réellement séduit par ce film. Jean Dujardin, alias Octave, est un personnage que l'on déteste assez rapidement. Il a cette arrogance que l'on retrouve dans Hell de Lolita Pille. Et puis on commence à découvrir son mal-être, son dédain pour son monde, pour lui-même, et on commence à le trouver attachant.

La publicité, son monde impitoyable... Selon ce que m'ont dit les gens que je connais qui y bossent, ce n'est plus vraiment comme ça aujourd'hui. La drogue, le sexe, les "artistes" qui peuvent tout se permettre, ça ne marche plus comme ça. Mais ya des restes.

Je me souviens que depuis tout petit j'ai toujours adoré les pubs. Quand j'avais dix ans, je faisais des concours avec ma soeur, tout en mangeant la soupe. On devait ne surtout pas regarder la télé, et deviner quelle était la pub qui passait à la télé, juste en écoutant.

Et puis j'ai choisi la presse. Un jour peut-être, je serais moi aussi Octave Parango, à décider ce que vous allez désirer demain.

En attendant, voici un spot que ceux qui reçoivent régulièrement les conneries par mail connaissent sûrement déjà. Dans la publicité, au départ 4 spots radio pour Low Alice, écrits par Benjamin Sanial, qui ont été repris par Antonin Waterkeyn dans cette animation culte.

Posté par fabisounours à 18:20 - Critique moi! - Commentaires [8] - Permalien [#]


Fin »